Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Vous aviez déjà un compte sur l’ancien site de l’ABG, afin de le valider aujourd’hui, merci de suivre la procédure de récupération de mot de passe.

Mot de passe oublié

Régulation de l'expression de gènes impliqués dans les interactions entre cellules de Sertoli

ABG-76150 Sujet de Thèse
16/04/2018 < 25 K€ brut annuel
Logo de
Université de Moncton
MONCTON - Canada
Régulation de l'expression de gènes impliqués dans les interactions entre cellules de Sertoli
  • Biochimie
  • Biologie
  • Biotechnologie
Biologie, Reproduction, Endocrinologie, Moléculaire, Biologie moléculaire, Régulation de la transcription, Canada, Doctorat, Maitrise, Biologie cellulaire, jonctions adhérentes, cadhérines, promoteur, transcription, culture cellulaire,

Description

Deux grands processus sont accomplis au niveau du testicule : la stéroïdogenèse par les cellules de Leydig, et la spermatogenèse soutenue par les cellules de Sertoli. Afin d’assurer un développement adéquat et un bon fonctionnement des cellules de Sertoli du testicule, l’adhésion entre cellules par l’entremise de cadhérines s’avère importante. Certains gènes codant pour les cadhérines sont fortement exprimés chez différentes populations de cellules du tubule séminifère du testicule, incluant les cellules de Sertoli, et corrèlent avec le profil d’expression de facteurs de transcription importants pour la régulation des gènes chez les cellules de Sertoli. De plus, ces gènes présentent plusieurs éléments de régulation conservés entre espèces pouvant participer à leur activation transcriptionnelle. Ainsi, l’intérêt de cette recherche est de mieux comprendre comment sont régulées les expressions de cadhérines importantes pour les cellules de Sertoli et le maintien de la fertilité chez les mammifères. L’étudiant(e) recruté(e) aura à générer plusieurs constructions plasmidiques contenant différentes longueurs du promoteur d’intérêt afin d’identifier les éléments de régulation nécessaires pour une activation dépendante de facteurs de transcription d’intérêt. Ces constructions seront transfectées dans des cellules en culture, suivi d’une analyse de leur activité par luminométrie. L’implication des éléments de régulation dans le recrutement des facteurs de transcription sera évaluée par retardement en gel (EMSA) et immunoprécipitation de la chromatine (ChIP). De plus, une inactivation de gènes pour les facteurs de transcription d’intérêt à l’aide du système CRISPR-Cas9 permettra de confirmer leurs rôles dans la régulation transcriptionnelle de cadhérines cibles chez les cellules de Sertoli. Ce projet de recherche peut convenir pour une thèse de maitrise ou être prolongé dans le cadre d’une thèse au doctorat.

Nature du financement

Financement public/privé

Précisions sur le financement

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)

Présentation établissement et labo d'accueil

Université de Moncton

L’Université de Moncton est une université canadienne de langue française située à Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada. Elle a été fondée le 19 juin 1963 et accueille plus de 4 000 étudiants, dont plus de 17% sont d'origine internationale.

Au niveau des études graduées, l'Université de Moncton offre un programme de 2e cycle de Maîtrise en biologie, ainsi qu'un programme de 3e cycle de Doctorat en sciences de la vie. Pour en savoir plus sur les programmes et les cours offert par l'Université de Moncton, veuillez consulter le répertoire de l'institution:

Intitulé du doctorat

Doctorat en sciences de la vie

Pays d'obtention du doctorat

Canada

Etablissement délivrant le doctorat

Université de Moncton

Ecole doctorale

Profil du candidat

La candidate ou le candidat intéressé devra présenter un intérêt en recherche, des connaissances de base en biologie moléculaire et cellulaire et avoir une expérience pratique en culture cellulaire. Lors de son projet de recherche, l'étudiant(e) sera appelé à effectuer des constructions plasmiques, des transfections de cellules en culture, des analyses de promoteurs, des quantifications d'expressions de gènes par PCR quantitative, ainsi que études de synthèse et d'activation de protéines par Western blot. De plus, l'étudiant(e) pourra effectuer des études de recrutement de facteurs de transcription à leurs éléments de régulation par retardement en gel et immunoprécipitation de la chromatine. Ce projet de recherche peut convenir pour une thèse de maitrise ou être prolongé dans le cadre d’une thèse au doctorat.

Date limite de candidature

01/06/2018
Postuler
Fermer

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?


Mot de passe oublié