Où docteurs et entreprises se rencontrent
Menu
Connexion

Vous avez déjà un compte ?

Nouvel utilisateur ?

Mot de passe oublié

Bien choisir le lieu d’implantation de sa start up : de l’énergie photovoltaïque sur l’Ile de la Réunion

L’électricité, est un enjeu de développement de la Réunion. Assurer l’autonomie énergétique de l’île est une nécessité compte tenu de son isolement, de sa démographie et de son espace restreint. Pionnière dans le domaine des énergies renouvelables (EnR), l’île a mis en place de nombreuses mesures incitatives.

article_implantation_startups
« Saisir les opportunités de développement d’un projet dans un environnement donné », Nicolas Schmutz l’a bien compris. En 2008, année de son arrivée sur l’île,  est construite la plus grande centrale photovoltaïque de France. Passionné d’innovation, cet ingénieur aéronautique fonde dès 2010, une start-up, Reuniwatt, spécialisée dans la prévision de la production photovoltaïque et les smart grids (réseaux intelligents de distribution d’électricité). Son projet Soleka apporte une solution au problème de l’intermittence. En effet, l’énergie photovoltaïque est aléatoire car le passage d’un nuage ou le changement de la vitesse du vent peut faire chuter la production d’électricité au point d’affecter la fourniture d’énergie aux utilisateurs. Soleka prévoit la production (photovoltaic forecasting) et va ainsi permettre une insertion massive et sécurisée du photovoltaïque sur le réseau électrique. L’outil de pilotage du stockage de l’énergie photovoltaïque proposé par Soleka garantit un flux continu d’énergie photovoltaïque.

Ce projet a été récompensé en 2011 et 2013 par les prix du Concours National d’Aide  à la Création d’Entreprises de Technologies Innovantes (CNACETI) du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Le projet Soleka a été labellisé par les pôles de compétitivité Capenergie et S2E2 et le cluster énergie réunionnais Temergie car il donne un nouvel essor au développement de cette énergie renouvelable.

En 2012, Reuniwatt a remporté l’appel à projets national NETVA, un programme d’accompagnement  des entreprises françaises innovantes dans l’approche d’investisseurs américains éventuels notamment dans la Silicon Valley. Reuniwatt a ainsi pu se faire connaître aux Etats Unis, qui sont confrontés également à des instabilités climatiques et énergétiques. Les interlocuteurs de Nicolas Schmutz l’ont conforté dans l’idée que la Réunion  était le meilleur environnement  de la recherche en énergie photovoltaïque.

Fin 2013, l’équipe de Reuniwatt se composera de 12 personnes : doctorants, docteurs juniors et ingénieurs. Pour Nicolas Schmutz, une équipe composée de docteurs et d’ingénieurs est un atout car ces profils sont complémentaires dans l’élaboration d’un projet de recherche. Un des docteurs juniors de l’entreprise a été recruté par le biais de la CVthèque de l’ABG. Reuniwatt est actuellement à la recherche d’un docteur spécialisé en mathématiques financières pour améliorer la prévision du productible des énergies renouvelables intermittentes (annonce ABG-48025). Travailler dans une start up est très formateur pour un docteur ou un ingénieur junior car  il est possible de travailler sur des projets de recherche très pointus et d’être polyvalent. Travailler sur les EnR sur l’Ile de la Réunion, d’après les spécialistes,  permet de tester les solutions qui seront adoptées en métropole à moyen terme.
 
Besoin d'informations ?

Vous souhaitez recevoir une ou plusieurs lettres d’information de l’ABG. Chaque mois des actualités, des offres, des outils, un agenda…

item1 item1 item1 item1
item1 item1 item1
Ils nous font confiance